Retour

Nicolas Clerc

L’intello du café

Ce photographe de presse s’est reconverti dans l’art du café à la suite d’un reportage réalisé pour le New York Times. Au Téléscope, sa micro-adresse de la rue de Villedo, il propose un café filtre de haute tenue, avec sa propre sélection d’origines et de saveurs surprenantes. Un savoir-faire que ce théoricien du café – il a publié un article sur le sujet dans la revue de sociologie « Les cahiers de l’imaginaire » – va partager avec les hôtes du Pigalle. Il servira un petit noir à 1 euro que dégusteront les ouvriers des nombreux chantiers, les cadres et les touristes… « Le principal défaut d’un mauvais café n’est pas sa qualité intrinsèque, c’est plutôt son extraction et sa fraicheur qui posent problème. Voilà pourquoi je proposerai un café simple mais irréprochable »
Retour